Le Festival du Double Neuf - Hong Kong A La Carte

15 octobre 2018

Célébrée le 9ème jour du 9ème mois, la fête de Chung Yeung est aussi appelée la fête du double neuf.

Comme pour de nombreuses célébrations traditionnelles chinoises, les légendes sont multiples et les origines exactes sont difficiles à identifier.

Pour certains, le 9ème jour du 9ème mois aurait ‘trop’ de yang (on parle aussi de Double Yang d’ailleurs) et serait placé sous de trop mauvais auspices. Afin de conjurer le mauvais sort et de se mettre à l’abri, monter au sommet d’une montagne serait devenu une tradition ce jour-là.

Pour d’autres, on raconte qu’un homme aurait affronté un monstre après avoir mis à l’abri la population de son village en haut d’une colline. Le festival de Chung Yeung serait la célébration de la victoire de l’homme sur le monstre.

On raconte aussi qu’un devin aurait conseillé à un homme et à sa famille d’aller au sommet d’une montagne le 9ème jour du 9ème mois. A son retour dans le village, la famille aurait découvert que tous les villageois avaient été exécutés…

Aujourd’hui, le festival de Chung Yeung est l’occasion pour les familles de se rassembler et de célébrer les ancêtres dans les cimetières : on nettoie les tombes, on offre de la nourriture et on brûle des batônnets d’encens (comme la fête de Ching Ming, la célébration de Cheung Yung est malheureusement associée à de nombreux départs de feux).

On profite aussi de ce jour férié pour organiser des piques niques en famille – si possible en hauteur, et on déguste les gâteaux ‘ko’ dont la prononciation rappelle le mot ‘hauteur’ ou ‘sommet’. Evidemment cela rappelle le sommet de la colline qui fut salvateur dans toutes ces légendes mais de nos jours les célébrants espèrent surtout une promotion !