Le festival des petits pains de Cheung Chau - Hong Kong A La Carte

9 mai 2019

Aujourd’hui, commence l’un des festivals les plus populaires de Hong Kong : la fête des petits pains de Cheung Chau.
Cette fête mobile, cette année du 9 au 13 mai 2019, célèbre le Dieu taoïste Pak Tai et tente d’apaiser les fantômes de l’ile.
A l’origine de cette célébration, des épidémies de peste qui aurait touché Cheung Chau en 1777 et fin 19e.
Afin d’éradiquer le fléau, les villageois aurait promené le Dieu Pak Tai dans les rues du village et la peste aurait été stoppée.
Il n’en demeure pas moins que de nombreuses personnes sont décédées lors de ces épidémie et les fantômes errent encore dans les ruelles… contrariés et affamés selon la croyance populaire. Il convient donc de les distraire, de les apaiser et de les nourrir.

Pendant la durée des festivités de nombreux rituels sont donc organisés dont des danses et spectacles d’opéra chinois.
Le dernier jour, une grande procession défile dans les rues de l’ile : des enfants déguisés recréent des scènes historiques ou actuelles et le Dieu Pak Tai est également de la partie.

La nuit de ce dernier jour a lieu l’événement phare du festival : la course aux petits pains. Afin de rassasier les fantômes, les villageois ont imaginé d’offrir des petits pains (environ 9000 !) sur 3 pyramides de 14 mètres de haut (chacune construite par une association différente de Chiu Chow, une ethnie du Sud de la Chine dont sont originaires de nombreux habitants de l’ile).
A minuit, un prêtre vient s’assurer que les fantômes sont rassasiés et donne le top départ de cette course finale. Des grimpeurs partent à l’assaut des pyramides pour ramener un maximum de petits pains, en signe de prospérité et de bonheur.

  

Pour des raisons d’hygiène et de sécurité, quelques modifications ont été apportées ces dernières années. Tout d’abord les petits pains des pyramides ont été remplacés par des copies en plastique (mais les boutiques regorgent de véritables petits pains à déguster sans modération – traditionnellement ils sont remplis de pâte de lotus) et ensuite les pyramides, à l’origine construites en bambou, sont aujourd’hui renforcées de structures en acier (une pyramide s’est effondrée en 1978 et a blessé une centaine de personnes, entraînant la suspension de l’événement pendant 27 ans).

Cette année le festival se termine donc le 13 mai. N’hésitez pas à passer la journée sur Cheung Chau pour vous immerger dans ces traditions mais sachez que vous ne serez pas seuls ! La queue et les bousculades commencent généralement dès l’attente pour le ferry à Central. Une fois sur place, la population de l’ile passe de 30 000 à 100 000 ce jour-là…. Sur une superficie totale de 2.45km² seulement!